Rechercher

Les aptitudes visuelles pour la conduite

Vous vous demandez si votre patient a les aptitudes visuelles pour la conduite ? voici la règlementation pour la conduite des différents véhicules :


Véhicule léger (Permis A et B)


- Acuité visuelle : l’acuité visuelle doit être ≥ 5/10 . Si l’un des 2 yeux est ≤1/10, l’autre œil doit être ≥6/10

Incompatibilité temporaire de six mois après la perte brutale de la vision d’un œil

Si la correction optique est nécessaire pour atteindre le niveau d’acuité visuelle demandé, le port de verres correcteurs sera obligatoire pour conduire.


- Champ visuel : Le champ visuel binoculaire doit être supérieur à 120° en horizontal avec un minimum de 50° à droite et 50° à gauche et 60° en vertical avec un minimum de 20° en haut et 20° en bas. En cas de doute, le champ visuel est exploré à la coupole de Goldmann, avec l’isoptère III4


- Vision des couleurs : Une anomalie de vision des couleurs est compatible avec la conduite automobile.


- Vision nocturne : En cas de cécité nocturne, après avis médical et en cas de champ visuel normal, la conduite automobile peut être compatible avec la restriction « conduite de jour uniquement ».


- Strabisme : Le strabisme et les hétérophories sont compatibles avec la conduite automobile, s'il n’y a pas de diplopie. La vision du relief n’est pas indispensable à la conduite automobile.


- Diplopie : La diplopie permanente est incompatible avec la conduite automobile.


- Nystagmus : Le nystagmus est compatible avec la conduite automobile si les conditions d’acuité visuelle sont respectées.


Poids Lourds (Permis C et D)


- Acuité visuelle : l’acuité visuelle doit être ≥ 8/10 pour l’œil le meilleur et ≥5/10 pour l’œil le moins bon, avec correction optique. L’amétropie doit être comprise entre -8d et +8d si elle est corrigée par verres correcteurs, et sera corrigée par lentilles cornéennes pour des valeurs supérieures. L’acuité visuelle sans correction doit être ≥1/20° en monoculaire.

Si la correction optique est nécessaire pour atteindre le niveau d’acuité visuelle demandé, le port de verres correcteurs sera obligatoire pour conduire.


- Champ visuel : Le champ visuel binoculaire doit être normal. Selon la MDPH, on peut considérer comme normal un champ visuel au III4 d’amplitude 170° en horizontal (85° à gauche et à droite) , 45° vers le haut er 70° vers le bas.


- Vision des couleurs : Une anomalie de vision des couleurs est compatible avec la conduite des poids lourds.


- Vision nocturne : La cécité nocturne est incompatible avec la conduite des poids lourds.


- Strabisme : Le strabisme et les hétérophories sont compatibles avec la conduite automobile, s'il n’y a pas de diplopie. La vision du relief n’est pas indispensable à la conduite des poids lourds.


- Diplopie : La diplopie permanente est incompatible avec la conduite des poids lourds.


- Nystagmus : Le nystagmus est incompatible avec la conduite des poids lourds.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout